Allergènes : À contrôler en toute circonstance

Solides ou liquides ? Condiments ou décorations ? Quel que soit la forme de l’aliment, le contrôle des ingrédients devient systématique. 


Rédaction : Isabelle SAVIO-TRAN 

Les allergies alimentaires, c’est sérieux.

Pour certain, le moindre contact avec l’allergène peut avoir de graves conséquences, potentiellement mortelles, amenant l’ENFANT a un choc anaphylactique. 

C’est pourquoi, l’ENFANT allergique suit un régime alimentaire stricte sous le contrôle parental. En collectivité, il est lié par un PAI.

Crèche, école, centre de loisirs, famille, amis, etc…, rien ne l’atteint sans avoir fait l’objet d’une vérification. 

Lors des achats alimentaires, les habitudes sont rassurantes. Mais malheureusement, elles sont devenues insuffisantes pour la plupart des familles, de part de nombreux rappels de produits signalant la présence d’allergènes non notifiés. La page associative IsAllergies 51 veille à publier ces rappels. 

Le risqie zéro est inexistant. Toutefois, la prévention permet de s’y rapprocher.

Des situations plus à risques sont soient à éviter, soient à prévenir.

EN COLLECTIVITÉ

En collectivité, plusieurs événements peuvent nécessiter les parents à communiquer davantage avec l’enseignant si l’enfant participe aux goûters d’anniversaires, aux goûters de noël, aux carnavals, aux kermesses, etc….

Même si l’éviction d’allergènes constitue le traitement préventif le plus efficace, il existe tout de même des propositions alternatives.

L’objectif n’est pas de faire croire à l’enfant qu’il peut tout manger comme tous ses camarades, mais de lui permettre de vivre pleinement une vie sociale en milieu collectif. 

  • Substitution : Exclusion  inclusion

En cas de substitution, la situation devient moins compliquée puisque les parents apportent la collation préalablement contrôlée. Afin d’éviter de contraindre l’enfant à la consommer seul, il est plus convivial d’apporter un format collectif à partager avec l’ensemble de sa classe plutôt qu’une portion individuelle. Certains ENFANTS se sont retrouvés à consommer leur portion individuelle à l’écart des autres.

  • Contrôle d’allergènes : Inclusion ?

En cas de contrôle d’allergènes, il est nécessaire de consacrer du temps pour instaurer des mesures sécuritaires avec l’enseignant. Un bon échange est essentiel afin que chacun puisse accorder le temps à la communication et ainsi vérifier ensemble tous les ingrédients (bonbons, gâteaux et boissons).

Cette communication peut tant se dérouler en situation réelle que par voie électronique. En effet, il devient un canal de plus en plus utilisé dans les collectivités.

En dehors de la collectivité

En dehors de la collectivité, l’ENFANT profite également d’une vie sociale avec la famille et les amis. Toutes ces occasions impliquent les mêmes mesures de contrôle pour les invitations d’anniversaires, les fêtes familiales, les mariages, etc…

Dans la famille, il s’avère plus simple de communiquer avec les autres parents pour obtenir la composition des matières premières. N’hésitez pas à leur réclamer toutes les photos des aliments tant sucrés que salés. Ainsi, vous prendrez mieux le temps de les exploiter avant de vous rendre à l’événement.


🔸SOUTENIR L’ASSOCIATION D’ENFANTS ALLERGIQUES EN ACCÉDANT AU FORMULAIRE DE DON.

A propos

Basée en Champagne-Ardenne, IsAllergies 51 est la 1ère association d’ENFANTS allergiques fondée en mai 2019 par une famille allergique, sous le régime de la loi du 1er juillet 1901 et à but non lucratif.

Lire la suite