NOEL : Quelques bonnes pratiques

Et oui, les fêtes de Noël débutent dans moins d’un mois. Nous le savons tous, elles ne ressembleront pas aux précédentes années mais il y a une chose qui ne changera pas, nous ne nous priverons pas des gourmandises de Noël n’est-ce pas ? 


Rédaction : Isabelle SAVIO-TRAN 

Le bilan de cette année est bel et bien triste pour les ENFANTS ! Pas de carnaval, pas de chasse aux œufs, pas de kermesse, pas de défilé d’halloween ! Ça sera certainement l’une des périodes la plus marquante de notre vie et nous allons faire en sorte de clôturer l’année dans une ambiance « festive » pour le bonheur des ENFANTS. 

Le verdict est tombé mardi dernier ! Le confinement s’allège dès ce samedi, ce qui va permettre au père Noël de recevoir toutes les liste de cadeaux de chacun des ENFANTS « du monde » nous l’espérons de tout cœur.

Mais avant tout, il est incontournable de débuter l’un des plus « chaleureux » mois de l’année par le calendrier de l’avent. Les ENFANTS l’ont tous mémorisé, il symbolise les 24 jours avant le « jour J ». Alors fabrication maison ou achat ? À vos choix, il vous reste encore quelques jours…

Pour ce qui est de l’arôme de l’arbre de Noël, nous allons pouvoir combler notre demeure sauf si vous avez la chance d’en détenir un artificiel qui illumine déjà votre nid.

Le chocolat représente une forte consommation durant tout le mois de décembre. Variétés et plaisirs, en passant du plus classique au plus gourmand, il y en a pour tous les goûts. Et vous, comment les choisissez vous pour vos loulous ?

Acheter pour sa famille

Généralement, les familles connaissent les lieux et marques de ceux qu’elles peuvent acheter pour leurs ENFANTS. Dans les familles allergiques, il est rassurant de se référer à ses habitudes d’achat même si la règle d’or ne change pas. Comme toujours, il convient de lire et relire les étiquetages [voir les TRACES]. De plus, depuis le premier confinement, les industriels de l’agro-alimentaire ont eu l’autorisation, de manière exceptionnelle, à modifier leurs recettes par l’intermédiaire d’autres fournisseurs [voir l’article à lire]. Mais rassurez-vous, ils ont l’obligation de rendre visible et lisible l’information auprès des consommateurs.

Et si l’envie d’un changement ou d’une nouveauté vous inspire, pas de privation, bien au contraire. L’ENFANT reste en bonne santé tant qu’il ne rencontre pas les allergènes proscrits. Le tout est de lui faire goûter le nouvel aliment à un moment propice en présence d’un des parents afin de pouvoir observer et reconnaître une éventuelle réaction allergique. Et bien sûr, avoir à sa disposition et rapidement la trousse d’urgence car même si les ingrédients auront été décryptés au préalable, une allergie peut se déclarer à tout moment de la vie.

Offrir pour le plaisir

Noël, c’est aussi l’occasion d’offrir des chocolats mais pas n’importe lesquels à n’importe qui.

Si vous souhaitez faire des heureux gourmands, il essentiel de prendre le temps d’échanger avec la famille lorsque vous avez connaissance d’allergies (ne pas confondre avec intolérance). Mieux vaut s’informer correctement plutôt que de jouer à l’apprentie détective dans les rayons. Prenez des photos et envoyez les, c’est l’idéal pour éviter toute source de stress. En effet, certains allergènes peuvent être complexes à décrypter et parfois piégeux sous d’autres appellations. Par exemple, les fruits à coque peuvent être nommés par « noix ». Ils  en recensent 9 à déclaration obligatoire [voir le mémo des 14 allergènes obligatoire] ou encore « lactalbumine » qui est une autre forme de nom du lait. En clair, l’improvisation et l’effet de surprise ne sont malheureusement pas les bienvenus.

Savez-vous qu’il existe des alternatives telles que les boutiques en ligne ? Exquidia, Happy Lolie, Matatie sont connus pour leur alimentation spécifique aux allergies alimentaires. Grâce à la sélection par filtre d’allergènes et à un affichage clairement mis en valeur, ils symbolisent des références de confiance.

Joie et gaieté, c’est ainsi que nous vous souhaitons de belles fêtes à tous.


🔸SOUTENIR L’ASSOCIATION D’ENFANTS ALLERGIQUES EN ACCÉDANT AU FORMULAIRE DE DON.

A propos

Basée en Champagne-Ardenne, IsAllergies 51 est la 1ère association d’ENFANTS allergiques fondée en mai 2019 par une famille issue des 5 types d’allergies, sous le régime de la loi du 1er juillet 1901 et à but non lucratif.

Lire la suite