Allergènes : Mieux comprendre

Souvent confus, on pourrait dire qu’une personne est allergique  à « un aliment » ou encore à « un ingrédient ». Mais ce n’est pas exactement le bon diagnostic. Nous allons tenter de vous éclaircir au mieux dans cet article. 


Rédaction : Isabelle SAVIO-TRAN 

L’allergène est la substance qui définie l’allergie. Il est composé d’une ou plusieurs protéines responsables des symptômes d’allergie. L’allergène se présente sous différentes formes : animale ou végétale et alimentaire ou non alimentaire.

Allergène animal

Un allergène d’origine animale est une protéine que l’on retrouve chez un animal.

  • Celui-ci peut être alimentaire tel que le lait de vache, les œufs, le poisson, etc…
  • Ou encore non alimentaire comme le chat, le chien, les acariens, etc…

[Précision] 

Lorsqu’on est allergique a un animal, il s’agit en réalité d’une sensibilité aux protéines retrouvées dans la salive. Les animaux de compagnie se lavent par le léchage ainsi les protéines se déposent sur leur peau et leurs poils. Par conséquent, la maison peut en être remplie si l’animal parcourt toutes les pièces et accède aux literies, au canapé, etc… Il est donc possible de développer des symptômes allergiques sans même avoir été en contact direct avec l’animal. 

Allergène végétal

Un allergène d’origine végétale est une protéine que l’on retrouve dans un végétal.

Aliments et ingrédients

La fabrication d’un aliment se fait à partir de plusieurs ingrédients. Un ingrédient peut contenir différentes substances. Pour mieux comprendre, lorsque nous réalisons un gâteau au chocolat [l’aliment], nous avons besoin de lait, d’œufs, de sucre, de farine, d’huile, de levure et de chocolat [les ingrédients].

Certains sont déjà classés dans la liste des 14 allergènes majeurs comme le lait et les œufs. D’autres sont neutres par leur nature comme le sucre et la levure. La farine, elle, n’est pas allergisante, c’est sa composition qui peut l’être. Si elle est composée de l’une des céréales contenant du gluten (seigle, avoine, blé, orge, épeautre, kamut), elle est potentiellement allergisantes [allergènes]. Pour l’huile et le chocolat, c’est le même procédé. Si l’huile est neutre de type tournesol ou colza, elle aura donc moins de risque allergisant. Par contre, si elle contient de l’arachide, elle pourra provoquer une réaction allergique. Pour la composition du chocolat, cela peut varier d’une marque à l’autre. Il est principalement constitué de cacao et de sucre mais c’est lorsqu’il s’associe à d’autres substances qu’il devient un danger tel que les fruits à coque, l’arachide, le sésame, etc…

C’est la raison pour laquelle, les familles allergiques utilisent des produits sans allergènes ou des substitutions telles que de la farine de mais, des fécules, ou encore des boissons végétales.


🔸SOUTENIR L’ASSOCIATION D’ENFANTS ALLERGIQUES EN ACCÉDANT AU FORMULAIRE DE DON.

A propos

Basée en Champagne-Ardenne, IsAllergies 51 est la 1ère association d’ENFANTS allergiques fondée en mai 2019 par une famille allergique, sous le régime de la loi du 1er juillet 1901 et à but non lucratif.

Lire la suite